creation site internet logiciel creation site creation site web Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale
Eglise Catholique Liberale


EGLISE CATHOLIQUE LIBERALE


Province de France, de Suisse Romande


et d'Afrique Francophone


SUCCESSION


La Succession Apostolique

L'Église Catholique Libérale tire sa Succession Apostolique de l'Église Vieille Catholique d'Utrecht, aux Pays-Bas. Le Siège Episcopal d'Utrecht avait été fondé par St Willibrord, missionnaire Anglais, en 696.

A l'époque de la Réforme, le nord des Pays-Bas devint en grande majorité Protestant, et la minorité Catholique fut confiée aux soins de Vicaires Apostoliques. Dans la dernière partie du 17° siècle, les Catholiques hollandais donnèrent asile à beaucoup de réfugiés Jansénistes qui avaient été expulsés de France. Le Vicaire Apostolique Peter Codde fut déposé par le Pape Clément XI en 1702 pour une prétendue sympathie en faveur de l'hérésie Janséniste, et l'Église d'Utrecht fut pendant un certain temps sans évêque.

Un évêque missionnaire Français, Mgr Dominique Varlet, qui avait lui-même encouru la disgrâce du Pape, pour avoir administré la Confirmation à des centaines de candidats de l'Église de Hollande, vint finalement à leur aide.

Il consacra successivement quatre Archevêques d'Utrecht, le dernier étant P.J. Meindaarts, qui continua la succession. Mgr. Varlet lui-même avait été consacré à Paris en 1719 par Mgr de Matignon, qui à son tour avait été consacré en 1693 par Jacques Bossuet, le fameux évêque de Meaux. Bossuet faisait remonter sa ligne de succession par l'Archevêque le Tellier, jusqu'au Cardinal Antonio Barberini, neveu du Pape Urbain VIII.

Depuis 1724, I'Église d'Utrecht est demeurée indépendante de Rome. Lorsque le 1er Concile du Vatican, en 1870, eut décrété l'infaillibilité du Pape, certains groupes de Catholiques Romains sur le Continent Européen, sous la conduite du fameux érudit Dr. von Dollînger, se déclarèrent indépendants de Rome. Ils en vinrent à être appelés "Vieux Catholiques", parce qu'ils rejetaient les nouvelles doctrines de Vatican I. Ce mouvement, put s'assurer la succession Apostolique par l'Église d'Utrecht, et une fusion des deux organismes se produisit, sous le nom  "d'Église Vieille Catholique".


En 1908, l'Archevêque d'Utrecht consacra un ancien prêtre de l'Église Catholique Romaine, Arnold Harris Mathew, comme Evêque Vieux-Catholique pour la Grande-Bretagne et l'Irlande.

En Décembre 1910, Mgr Mathew rompit ses relations avec Utrecht à cause de différents doctrinaux.

En 1914, il consacra Frédéric Willoughby comme Evêque Auxiliaire. L'année suivante, il offrit sa soumission à Rome.

Mgr Willoughby à son tour consacra James Ingall Wedgwood à l'Episcopat. A cette époque, I'Église avait gagné beaucoup plus de fidèles.

A la suite de l'adoption officielle, le 6 Septembre 1918, par le Synode Episcopal et Clérical joint, de l'Église Vieille Catholique en Grande-Bretagne, du titre "d'Église Catholique Libérale" (Vieille Catholique), l'Église a depuis lors été connue comme l'Église Catholique Libérale.

Le nom officiel de l’Église est, comme nous l’avons vu, celui d’Église Catholique Libérale. Il arrive que dans certains pays, ce nom ne puisse officiellement être porté, soit que d’autres Églises aient déposé ce nom antérieurement (cas de la Suisse), soit parce que des organismes laïques portent ce nom, des partis politiques par exemple (cas de la Belgique). Il a été admis que dans ces cas, l’Eglise devra adopter un nom qui sera une proche traduction du nom latin " Ecclesia Catholica Libéra ". Pour les cas précités, le nom choisi a été " Église Catholique Libre ".

Tous les évêques de l'Église Catholique Libérale, qu'ils soient actifs ou en retraite, sont pleinement membres du Synode Episcopal Général qui est l'organisme qui gouverne l'Église.


TABLE DE SUCCESSION


 Voir la Table de Succession complète de 1719 à 2002 (en Anglais)


  

  • I - DOMINIQUE MARIE VARLET
  • II - PETRUS JOHANNES MEINDAARTS. Consacré par le précédent en 1739 comme Archevêque d'Utrecht. Mgr Meindaarts avait été ordonné prêtre par Luke FAGIN, Evêque de Meath et plus tard Archevêque de Dublin, qui était favorable à la cause Hollandaise.
  • III - JOHANNES van STIPHOUT. Consacré par le précédent en 1745 comme Evêque de Haarlem.
  • IV - GUALTHERUS MICHAEL van NIEUWENHUIZEN. Consacré par le précédent en 1768 comme Archevêque d'Utrecht.
  • V - JOHANNES BROEKMAN. Consacré par le précédent en 1778 comme Evèque de Haarlem.
  • VI - JOHANNES JACOBUS van RHIJN. Consacré par le précédent en 1797 comme Archevêque d'Utrecht.
  • VII - GIJSBERTUS CORNELIUS de JONG. Consacré par le précédent en 1805 comme Evêque de Deventer.VIII - WILLIBRORDUS van OS. Consacré par le précédent en 1814 comme Archevêque d'Utrecht.
  • IX - JOHANNES BON. Consacré par le précédent en 1819 comme Evêque de Haarlem.
  • X - JOHANNES van SANTEN. Consacré par le précédent en 1825 comme Archevêque d'Utrecht.XI - HERMANIUS HEIJKAMP. Consacré par le précédent en 1853 comme Evêque de Deventer.
  • XII - CASPARUS JOHANNES RINKEL. Consacré par le précédent en 1873 comme Evêque de Haarlem
  • XIII - GERARDUS GUL. Consacré par le précédent en 1892 comme Archevêque d'Utrecht.
  • XIV - ARNOLD HARRIS MATHEW D.D. Consacré par le précédent, assisté par Mgr. JJ. van Thiel de Haarlem, Mgr. N.B.P. Spit de Deventer, et Mgr. J. Demmel d'Allemagne, à Utrecht, le 28 Avril 1908, comme Evêque pour la Grande-Bretagne et l'Irlande ; rompit les relations avec Utrecht en 1910. Elu Archevêque en 1911 il répudia le Vieux Catholicisme et offrit sa soumission à l'Obédience Romaine en 1915. A partir de ce moment, le mouvement n'a plus de relation avec lui. Décédé en 1919. Il avait été auparavant prêtre dans les Ordres Romains.
  • L'Archevêque Mathew, ayant consacré plusieurs Evêques Auxiliaires (qui tous adhérèrent à d'autres Églises), consacra le suivant comme Evêque Auxiliaire pour sauvegarder la succession.
  • XV - FREDERICK SAMUEL WILLOUGHBY M.A. (Cantab.), consacré par l'Archevêque Mathew à Bromley le 28 octobre 1914. Précédemment prêtre dans les ordres Anglicans, réordonné conditionnellement par Mgr. Mathew.
  • XVI - RUPERT GAUNTLETT. Consacré par le précédent à Londres le 26 Septembre 1915. Ordonné prêtre par Mgr. Mathew. La démission de cet Evêque fut acceptée par le Synode Episcopal de l'Église Catholique Libérale le 14 Mars 1924.
  • XVII - ROBERT KING. Consacré par Mgr. Willoughby à Londres le 26 Septembre 1915. Ordonné prêtre par Mgr. Mathew. Nommé Evêque Assistant pour l'Angleterre en 1916. Décédé en 1954.
  • XVIII - JAMES INGALL WEDGWOOD, Docteur (Sciences) de l'Université de Paris. Consacré comme Evêque Président par Monseigneur Willoughby, assisté des Evêques King et Gauntlett, à Londres, le 13 Février 1916. Ordonné prêtre par Mgr. Mathew le 22juillet1913 à Londres. Il abandonna la charge d'Evêque Président en Mars 1923. Nommé Evêque Commissaire pour une partie de l'Europe en 1926. Décédé en Mars 1951.


Note : Toutes les consécrations d'Evêques de l'Église Catholique Libérale ayant eu lieu par la suite dérivent leurs ordres de Monseigneur Wedgwood.


Les Évêques ayant eu, ou ayant, directement en charge la Province, ecclésiastique de France sont énumérés ci-dessous :

  

  • HOUNSFIELD, Artur Gérald : Né le 12 Novembre 1879. Consacré par Mgr. Wedgwood, assisté des évêques Pigott et King à Londres, le 29 Janvier 1928, comme Evêque Auxiliaire en France. Nommé Evêque Suffragant pour la France et l'Afrique du Nord en Septembre 1938. Décédé le 23 octobre 1941.
  • NYSSENS, Ernest Waldemar. Consacré par Mgr. Leadbeater assisté des évêques Wedgwood, Pigott et Bonjer, à Huizen (Hollande), le 15 Août 1930 comme Evêque Auxiliaire en Europe. Nommé Evêque Régionnaire pour l'Europe Centrale Occidentale en 1935 ; démissionnaire comme tel le 31 Décembre 1937. Nommé Evêque Auxiliaire pour la Belgique en 1937. Décédé le 14 mars 1956.
  • HENRY, Robert Louis Hegesippe Alfred. Consacré par Mgr. Nyssens, assisté des évêques Vreede et Brandt à St Ouen, France, le 29 Septembre 1946, comme Evêque Suffragant pour la France et l'Afrique du Nord. Nommé Evêque Régionnaire pour la France et l'Afrique du Nord en 1952. Retiré comme tel en 1964. Décédé le 9 Octobre 1968.
  • LHOTE, André Georges Jean : Né le 27Février 1913. Consacré par Mgr. Coats assisté de Mgr. Goetmakers à Paris, le 24 Janvier 1965. Evêque Regionnaire pour la France, la Suisse Romande et I'Afrique du Nord. Nommé additionnellement, Evêque Commissaire pour l'Afrique Francophone. Décédé le 13 septembre 1993.
  • SCHOCH Christian René : Né le 18 août 1951. Consacré par Mgr. Lhote assisté de Mgr. Van Hooghenhuyze, Mgr. Swingler, Mgr. Taylor et Mgr Hammer, le 26 juin 1983 à Paris, comme Evêque Auxiliaire pour la France, la Suisse Romande et l'Afrique du Nord. Evêque Régionnaire en remplacement de Mgr. Lhote.